Pas de trois inv
Photo © Daniel CASTETS - REGARDS DU SPORT - Pas de trois ?


DÉJÀ DEUX ANS …..
Oui déjà deux ans. Deux ans que dure ma crise de flemme.

Fatigué de travailler seul pour sortir tous les mois un truc qui tienne un peu la route ?
Secoué par la perte de celui qui m'a appris à chasser, à pêcher, à pécher, à penser, à résister, à …. ?
Découragé devant l'incapacité des Français à résister à la démagogie et au mensonge ?
Démoralisé par l'acharnement des "syndicats" de photographes à s'accrocher au tapis vert ?

Alors pourquoi reprendre le collier ?
Parce que malgré l'absence de News, vous êtes encore 20.000 à visiter La Grenouille chaque mois et que vous me pressez gentiment de reprendre le collier.
Parce qu'impossible de rester inactif, muet, devant les saloperies qui se déroulent sous nos yeux.
Saloperies, maquillées par les médias pour mieux nous les faire accepter.
Saloperies, visant à transformer les bandits en sauveurs de l'humanité.
Parce que, tout simplement, je commence à avoir peur.
Alors une Grenouille prochaine ?
Je ne sais ….



QUOI DE NEUF ?
Sur la planète terre:
L'Afghanistan, l'Irak, la Libye, la Syrie, la Palestine, et maintenant l'Ukraine, et à nouveau l'Irak. Tous ces pays mis à sac directement ou indirectement par les USA qui n'ont causé que ruines et malheurs.
Tout cela au nom de la démocratie, alors qu'il ne s'agit que de s'emparer des puits de pétrole (ou des tuyaux) au bénéfice des compagnies pétrolières américaines.
Au nom de qui, de quoi, les USA et les caniches européens prétendent-ils imposer leur démocratie à des peuples qui ne veulent que leur indépendance avec leur démocratie à eux ?
Au nom de nos conceptions universelles de Liberté, Egalité et Fraternité, vous répondront-ils.
Conceptions issues de la Révolution Française de 1789 et contre lesquelles tous les gouvernements européens ont combattu, envoyant leurs armées à Valmy pour liquider notre République. Ce sont précisément ceux qui n'en voulaient pas qui s'y réfèrent aujourd'hui. Ils ne manquent pas d'air.
Notre propre histoire le montre. Après la révolution de 1789, il y a eu l'Empire, le retour de la royauté, la Commune de Paris, deux guerres mondiales pour en arriver aujourd'hui, 240 ans plus tard, à dire que notre démocratie est à bout de souffle.
Et on voudrait offrir la démocratie en quelques jours à ces peuples soumis à des dictatures?
En réponse à la question d'un journaliste: "
Que pensez vous de la révolution française ? ", MAO TSÉ-TOUNG répondit après quelques secondes de réflexion:" Il est trop tôt pour se prononcer".
Chaque peuple a le régime qu'il mérite. S'il veut se révolter, qu'il le fasse à sa façon. Les peuples sont responsable par leur action ou leur inaction du régime dans lequel ils vivent et nul autre peuple n'a le droit de changer cela sous peine de mettre le feu à la planète.
Il n'est de dictature qui soit un jour balayée par son peuple. C'est une question de temps et de volonté.

De la perversion des mots à la perversion des faits:
On croit rêver. Mais comment comprendre cela lorsque tous les jours nos Grands Journalistes à Furoncles Fessiers enfoncent le clou pour nous faire comprendre que la "
communauté internationale" a toujours raison.
Mais c'est qui, c'est quoi la "
communauté internationale". Vous la connaissez, vous ?
On connaît l'ONU, qui a le pouvoir d'intervenir ou de faire intervenir militairement.
L'ONU a t'elle donné pouvoir aux USA de bombarder les djihadistes de l'EI en Irak ou en Syrie ? Non. Alors nos lamentables journalistes à FF disent que la "
communauté internationale" approuve.
L'ONU a t'elle décidé qu'Israël devait affamer les palestiniens de Gaza ? Non, Israel a été condamné plus de 150 fois par l'ONU, mais ce n'est pas grave car la "
communauté internationale" approuve.
Pire, les USA fournissent des armes aux djihadistes pour combattre le pouvoir syrien (la France aussi) et bombarde ces mêmes djihadistes en Irak (la France aussi) qui veulent virer le gouvernement irakien corrompu. L'ONU n'a rien ordonné, mais ce n'est pas grave car la "
communauté internationale" est d'accord.

Mon pétrole, mon pétrole !
Deux raisons à cela. La première est de vendre des armes à tous les belligérants et aux pays voisins qui se sentent menacés, au grand bénéfice des fabricants d'armes américains (et français) et des banquiers qui en sont les actionnaires, mais aussi de protéger les puits de pétrole irakiens et libyens, exploités par les compagnies américaines qui les ont piqués à Saddam Hussein et à Kadhafi. Ils voudraient aussi ceux de Bachar el-Assad.
Ils veulent nous faire admettre que l'on peut faire le bonheur d'un peuple qui n'a ni notre culture, ni nos croyances, ni notre niveau économique, en envoyant des soldats, des armes et des bombes. Ils veulent nous faire croire que par une intervention militaire on peut offrir le bonheur, notre bonheur, aux peuples qui veulent se libérer de leur gouvernement.
Qu'obtenons-nous en retour ?
Le terrorisme. Les attentats.

Dieu et le dieu Fric !
Nous avons (la communauté internationale) avili, humilié les Irakiens et les Libyens avec notre supériorité militaire. Soit-disant que Saddam détenait des "armes de destruction massive".
Mensonge pour justifier l'invasion, le pillage par les soldats américains des plus beaux musées, berceau notre propre civilisation (Babylone). Tout cela revendu aux riches collectionneurs américains.
Les Américains ont deux passions, Dieu et le dieu Fric.
Le premier pour se faire pardonner du second.
On sait par expérience qu'un peuple humilié assouvira un jour sa vengeance. Cette vengeance est à la mesure de ses moyens. Pas d'aviation, pour bombarder en retour. Ils utilisent les moyens qu'ils ont, la guérilla et le terrorisme.
La colonne vertébrale de "l'Etat Islamique" est principalement constituée des anciennes armées de Saddam Hussein et de Kadhafi. Ils veulent leur vengeance.
Les Grands Journalistes à Furoncles Fessiers martèlent en permanence qu'il s'agit d'une guerre entre Chiites et Sunnites, empêtrés qu'ils sont devant des alliances qui apparaissent contre nature et qui ne sont que des alliances de peuples qui veulent récupérer les biens qu'on leur a volé par la force.

Gouverner par la peur et l'incertitude du lendemain:
"
Vous nous avez terrorisés avec vos avions et vos bombes, on va vous terroriser à la balle, au couteau, à la dynamite" (cela ne vous rappelle rien ?) . Voilà le message de l'EI (Etat Islamique).
Ce message va très bien à nos gouvernants. Enfin du solide, du sordide qui va foutre la trouille aux Français qui vont oublier l'austérité. Ainsi, de nouvelles atteintes aux libertés collectives et individuelles passeront comme "lettres à la poste". Et d'ailleurs notre ministre de l'intérieur n'a t'il pas concentré son allocution le 22 Septembre dernier par un "
La France n'a pas peur" solennel, juste pour foutre la trouille à ceux qui auraient l'outrecuidance de ne pas encore l'avoir ?
Et pour tuer les terroristes que nous avons fabriqués et armés, on fait quoi ? On bombarde de plus belle les colonnes de blindés dans le désert.
Si la situation n'était pas aussi grave, on se tordrait de rire.
Faudra t'il bombarder Paris, Londres, New-York, où agiront inévitablement les terroristes ?

Des barbares sanguinaires:
Le raisonnement est complètement fou:
"
On a affaire à des barbares sanguinaires, à des terroristes sans foi ni loi. Il faut les stopper sinon ils vont nous envahir". Voilà ce que nos Grands Journalistes à FF ont réussi à faire rentrer dans la tête du Français moyen.
Mon grand-père était aussi qualifié de barbare et de terroriste par les nazis pendant l'occupation. Nous étions nous aussi un pays occupé. A cette époque on recevait une décoration du Général de Gaulle pour de tels qualificatifs.
Oui, ce sont des barbares sanguinaires et plus on les bombarde, plus ils sont nombreux et plus ils sont féroces. Plus nombreux, chez eux dans le désert, mais plus nombreux aussi sur toute la planète, car on réveille ainsi dans de nombreux pays des gens qui ont la haine de la "communauté internationale", des Américains, des Français.
L'EI a grandi au fur et à mesure qu'ils ont été pilonnés par les USA. Aujourd'hui, ils sont 1000 fois plus nombreux qu'il y a dix ans, et que faisons-nous ? On bombarde de plus belle. C'est de la pure folie.

La vraie raison c'est le cours du baril de brut, et rien d'autre:
Oui mais voilà, le pétrole n'a pas de prix. l'Etat Islamique s'est emparé des puits de pétrole pour le revendre à qui ?
A des pays européens à 12 $ le baril.
Oui oui, l'ambassadrice de l'UNION EUROPÉENNE en Irak (Jana Hybaskova) vient de révéler la chose. Elle est belle l'Europe. Mais chut …..
On bombarde tout simplement pour récupérer les puits et pour empêcher que le cours du pétrole dégringole d'avantage.
Eh oui, le baril à 12 $, c'est un cataclysme pour les compagnies pétrolières.
C'est tout simplement inacceptable. Le prix moyen du baril de pétrole en 2013 était de 110 $.
Voir diviser le chiffre d'affaires des compagnies pétrolières par 10, c'est tout simplement la guerre.
Bien entendu, de tout cela il ne faut rien dire aux petits français. Ils seraient capables d'applaudir des deux mains; car comment leur expliquer qu'avec une telle baisse du brut, ils payent toujours leur essence au prix du Château Margaux ?

Cet homme est dangereux !
François Hollande se met à rouler des mécaniques. Plus américain que les Américains tu meurs. Et cela bien entendu sans demander l'approbation (ou pas) du Parlement.
Louis XIV, le Roi Soleil, surnommé le "Roi de la Guerre" ne manquait jamais de consulter Louvois, Turenne et Vauban avant d'engager les hostilités. Obama doit avoir l'accord du Congrès. La constitution allemande interdit à Merkel de faire la guerre. Les Anglais ne veulent pas bouger suite aux mensonges des USA (Colin Powell à l'ONU).
Ya que Flamby qui veut en découdre. Vous allez voir ce que vous allez voir. Cet homme est dangereux, très dangereux. Il nous conduit tout droit à la catastrophe.
On est loin et même à l'opposé des positions de Chirac et de Villepin qui représentaient l'honneur de la France. Mais aujourd'hui, ces mots là n'ont plus cours !

Ces bons petits Nazis !
L'histoire, la vraie, nous enseigne que chaque fois qu'une armée intervient dans un pays pour soi-disant lui offrir la liberté c'est pour, au bout du compte le soumettre par les armes ou par l'argent, quitte à assassiner les gouvernants pour les remplacer par des pires, inféodés aux "libérateurs". Il y a toujours 6 ministres fascistes dans le gouvernement ukrainien que la France soutien. Chut …..
Poutine ne veut pas d'un gouvernement fasciste à sa frontière et c'est lui qui est qualifié de tous les noms d'oiseaux. Rappelons quand même que les Russes savent de qui et de quoi ils parlent. Ils furent 21 millions à y laisser la peau. Les vainqueurs du nazisme ce sont eux. Les alliés sont arrivés une fois que le boulot était presque terminé. Stalingrad: Février 43, Débarquement Allié: Juin 44.
Ici
Mais après tout ils ne sont pas plus dangereux que Le Pen, non ? Ils portent toujours les emblèmes de la Waffen SS de la division Das Reich lorsqu'ils défilent à Kiev.
Ici
Aucun pays n'est jamais intervenu gratuitement. Il y a toujours un prix à payer. Une chose est sûre, lorsqu'une armée intervient dans un autre pays, ce n'est jamais pour donner le pouvoir au peuple, jamais pour installer la démocratie, même si nos Grands Journalistes à Furoncles Fessiers l'affirment. Cent mensonges ne font pas une vérité.
Leur mission n'est pas d'informer mais au contraire de tordre la réalité. Pour eux, 280 camions russes portant à manger et à boire à des gens en détresse, se traduit par une invasion russe et un bombardement des Américains n'est ni plus ni moins qu'une mission humanitaire.

Le Pape François est d'accord avec moi !
;-)

Pour conclure ce paragraphe, je me réjouis que le pape François soit d'accord avec moi (l'athée) en déclarant le 18 Août dernier que les USA ne détenaient pas la vérité universelle et qu'il appartenait à l'ONU et à elle seule de se prononcer sur ce qui était juste ou pas de dire et de faire.
Amen.


Dans notre beau pays de France:
Comment ne pas être en colère devant l'action de notre gouvernement.
La dette augmente, le déficit augmente, le chômage augmente, les impôts augmentent, les inégalités augmentent.
Tout va de plus en plus mal.
Voilà deux ans et demi que le Parti Socialiste a décidé d'une politique économique pour que, si on en croit nos Grands Journalistes à Furoncles Fessiers, le pays se redresse et rentre dans les critères fixés par notre mère patrie, l'Europe. Rigolez pas !
Plus ça va et moins ça va. Ce n'est pas grave, on continue de plus belle.
Le pire, ce sont les atteintes aux libertés individuelles et collectives qui se préparent en catimini et cela avec l'approbation des députés socialistes qui ont préparé (commission des lois du 24 Juillet 2014) un projet de loi liberticide concernant l'utilisation d'internet et cela en dehors de toutes décisions de justice. Ils accusaient Sarkozy de dictateur. Ils font pire, mille fois pire. C'est
ici
Ils sont complètement fous, diront certains. D'ailleurs ils le disent.

Non ils ne sont pas fous. Ils sont tout à fait conscients et lucides.
Leur ligne de conduite est l'obéissance aux banquiers et donc à l'Europe qui n'est que l'outil de ces mêmes banquiers.
Et les banquiers veulent encore plus de sous, donc moins de salaire, moins de retraite, moins de protection sociale.
Autrefois on faisait une guerre pour obtenir tout cela. Jusqu'à aujourd'hui, l'URSS et la bombe atomique avaient mis un coup d'arrêt aux guerres cycliques en Europe. Mais aujourd'hui ….
Aujourd'hui la première guerre qu'ils doivent gagner est la guerre idéologique. Pour cela ils doivent contrôler Internet, qui est un outil fantastique pour connaître la vérité sur tous évènements nationaux et internationaux. Ils veulent nous interdire de dénoncer leurs mensonges et leurs magouilles. Ils veulent nous interdire de contourner la censure des médias.
Les Français ne comprennent pas comment et pourquoi le Parti Socialiste se comporte pire que la droite.
En fait le Parti Socialiste n'a pas changé depuis le Congrès de Tours (1920) où il a choisi le "bon côté du manche". Il a toujours collaboré avec les plus forts.

Faible avec les forts:
- Le 1er Août 1936 - Léon Blum (Socialiste), Président du Conseil, réussi le tour de force d'obtenir la signature du pacte de non intervention de 27 pays d'Europe, laissant Hitler et Mussolini assassiner la démocratie espagnole. On connait la suite. Le massacre des républicains et la dictature en Espagne.
- Le 3 Octobre 1938 - Tous les députés socialistes (sauf un) approuvent les accords de Munich signés avec Hitler, lui livrant la Tchécoslovaquie contre la Paix pour la France et l'Angleterre. On connaît la suite. La guerre et l'occupation.
- Le 16 Janvier 1940 - Tous les députés socialistes votent avec la droite la destitution des députés et sénateurs communistes, immédiatement emprisonnés.
- Le 4 Avril 1940, le ministre socialiste Albert Sérol publie un décret instaurant la peine de mort pour propagande communiste. On connaît la suite, des milliers de communistes fusillés par la milice française et la Gestapo.
- Le 10 Juillet 1940 - 170 députés socialistes (les 3/4) votent les pleins pouvoirs à Pétain et à la collaboration avec les nazis, alors que quelques jours avant le Général de Gaulle appelait au combat contre les nazis.

Fort avec les faibles:
- De fin 1947 à fin 1948, le ministre socialiste Jules Moch a fait tirer sur les grévistes tuant 10 militants de la CGT.
- Le 11 Avril 1956 Guy Mollet Président du Conseil socialiste envoie 1.500.000 jeunes de 18 ans, appelés du contingent, faire la guerre en Algérie. 15.000 y laisseront la vie.

Entre le patronat et le salariat les socialistes ont choisi:
Durant son mandat de 5 ans , Lionel Jospin, Premier Ministre socialiste a privatisé, donc "donné" au grand patronat et aux banques, plus d'entreprises que la droite en un demi-siècle.
En deux ans de gouvernance, François Hollande, Président de la République socialiste a donné 90 milliards d'Euros au grand patronat alors que Nicolas Sarkozy en était resté à 35milliards pendant tout son mandat.
Il faut remonter à Pétain pour trouver une telle remise en cause des droits sociaux acquis en 1936. Droits sociaux qui, rappelons-le, n'ont pas été octroyés par Léon BLUM (comme nous le répètent nos Grands Journalistes à FF) mais gagnés par les travailleurs eux-mêmes après plus d'un mois de grève générale avec occupation des usines, à l'appel de la CGT.
Il n'y a que deux signatures au bas des "Accords Matignon", celle de la CGT et celle du CGPF (patronat).

Voilà ce que disent les faits:
Voilà ce que l'histoire nous dit de ce qu'est l'essence du parti socialiste. On est loin, très loin de ce que les médias nous racontent, de ce que l'on nous apprend à l'école.
Bien entendu, il y'a eu des individualités qui n'ont pas suivi la ligne du parti. Bien entendu, je ne mets pas dans le même sac les dirigeants socialistes qui ne pensent qu'a leur portefeuille et à leur réélection en jouant avec le Front National, et les militants socialistes de mon petit village. Sans aucun doute il y'a des socialistes sincères et dévoués dans nos communes et nos départements qui travaillent pour le bien commun.
Pourtant, ils n'ont qu'une seule utilité politique, prendre les coups des mécontents de la politique de leurs propres dirigeants.
Quant aux députés et Sénateurs socialistes, ils causent, ils gesticulent, mais au bout du compte ils votent la confiance ou s'abstiennent. Tout cela n'est que cinéma pour gagner du temps et au bout du compte de tromper les Français.
Ils sont gentils avec le peuple lorsqu'ils sont dans l'opposition pour gagner des bulletins de vote et féroces lorsqu'ils sont au Gouvernement; conscients que ce sont les banquiers qui détiennent le vrai pouvoir, et qu'il s'agit de caresser dans le sens du poil pour le conserver (le pouvoir, pas le poil).

"Plutôt le Front National que le Front de Gauche":
Et tout cela en faisant monter le Front National pour des raisons tactiques, en prenant le risque de lui offrir le pouvoir et de s'entendre avec lui comme en 1940. Pour finir par tirer sur les grévistes ? Et après ? Le peloton ?
Si les Français continuent à se détourner du combat pour la Démocratie, continuent à laisser le Front National caracoler en tête, on y a va tout droit.
Pour qui s'intéresse à l'histoire, les ingrédients qui nous ont conduits à la seconde guerre mondiale sont en train de remonter à la surface.
Et sachant comment cela s'est passé il y a 80 ans, il serait indigne et criminel, de ne rien faire pour empêcher que cela se renouvelle. Indigne eu égard à ceux qui se sont sacrifiés pour que nous puissions vivre libres.
Criminel de plonger nos enfants et petits-enfants dans un nouveau cataclysme.
Voilà pourquoi ….

Et la photographie dans ce décor d'apocalypse ?
Eh bien, tout va de mieux en mieux dans le meilleur des mondes.
Les Américains dominent (là aussi) la photographie mondiale avec Getty et Corbis. Ils paradent à Visa pour l'Image au grand bonheur de tous.
PAJ vient de signer un "machin de bonnes pratiques" avec les patrons de l'édition et de la presse.
C'est le pied, non ?
Comment croire dans un tel contexte politique que les patrons de presse vont arrêter d'exploiter les photographes ?
Ils doivent bien rigoler et Madame la Ministre de la Culture(ex) doit se pâmer d'avoir réussi un coup pareil.
Je reconnais le travail effectué par PAJ et j'ai cru qu'il serait un pôle de résistance face à l'inaction des autres organisations de photographes.
Cette signature est une erreur tactique (et même politique) car elle ruine les dernières possibilités de conduire une action des photographes pour obtenir une juste rémunération de leur travail.
Tous les autres "syndicats" de photographes ne valent pas mieux. Les voilà qui hurlent à la trahison. Mais qu'ont-ils fait pour faire mieux ?
Rien, sinon blablater pour essayer d'avancer au tapis vert.
Depuis quand les patrons font-ils des cadeaux au tapis vert ? Cela se saurait, non ?
Croire que les patrons de presse, c'est-à-dire les actionnaires, vont mieux rémunérer les photographies, car c'est de cela au fond qu'il s'agit, c'est se mettre le doigt dans l'oeil bien profond.
Alors qu'ils sont en train de licencier, de diminuer les salaires, ils feraient des cadeaux aux photographes?
Ils vont nous la mettre bien profond. Avec de la vaseline, avec le sourire, avec élégance; mais bien profond.
Déjà certains m'objectent que les photographes ont été trahis par les sénateurs socialistes sur qui ils avaient fondé beaucoup d'espoir. Evidemment à cette époque-là, le PS n'était pas au pouvoir. Il était gentil avec tout le monde pour récolter des voix.
Ils ont trahi tout le monde, pourquoi auraient-ils fait une exception pour les photographes ?
CQFD ?



Gris2
Twin towers-web
Photo © Laurence CASTETS - World Trade Center en 1994

LE SAVIEZ-VOUS ?
En Février 1998 à Nagano, j’étais en train de scanner une photo de Philippe Candeloro lorsque Steve POWEL, patron de l’Agence ALLSPORT annonça qu’il venait de se vendre à Mark Getty.
Les 15 photographes, pétrifiés, comprirent que la plus grosse Agence photographique de sport de la planète, partenaire de « Vandystadt la prestigieuse », venait de se vendre à un magnat de la banque, fils du magnat du pétrole.
Peu comprirent à cet instant que le devenir des photographes indépendants était scellé.
- Lorsque nous débarquâmes à Sydney en Septembre 2000 dans un bel uniforme signé Corbis (oui, j'ai bouffé aux deux râteliers), les photographes de Getty (ex Allsport) pétrifiés une seconde fois, apprirent que Corbis était la propriété de Bill Gates, magnat de l’informatique. Steve Davis, bras droit de Bill descendit en personne pour arroser l’événement avec les photographes de Sygma et de TempSport achetés la veille.

Deux crocodiles dans le même marigot:

- On allait voir ce qu’on allait voir. Les deux hommes les plus riches de la planète, made in USA, venaient de faire main basse sur la commercialisation de la « photographie politique » mondiale. Durant ces quinze dernières années, les deux crocodiles achetèrent toutes les agences qui passèrent à leur portée, et tuèrent toutes celles qui leur résistèrent.
Certaines filaires collaborèrent, espérant sauver leur peau. Aaaahh, sucer la b.. roue des Américains, quel plaisir ! La bataille fut gigantesque, tous les photographes périrent presque, à l’exception des plus trapus qui …
Chacun connaît les conséquences de ces deux coups d’états.
Inutile de refaire l’histoire sur la disparition des agences et des photographes indépendants.

Après les indépendants, les salariés:

- Aujourd’hui ce sont les photographes salariés qui sont virés à la pelle des journaux et des magazines. Il faut bien réduire les dépenses pour équilibrer les comptes. Augmenter les recettes ? Ça ne leur vient même pas à l'idée ! Dépourvus de moyens de production et ayant néanmoins besoin de "photographies politiques", ces mêmes médias se tournent tout naturellement vers Getty et à Corbis; évidemment.
Deux crocodiles dans le même marigot. Lequel va bouffer l’autre ?
- C'est bien la question que tout le monde s'est posée jusqu'à aujourd'hui. Tout le monde était persuadé que les deux mastodontes étaient en pleine guerre froide.
Eh bien non, c’est la coexistence pacifique. Les deux compères s’entendent comme larrons en foire pour nourrir copieusement leurs actionnaires.

La complicité, mieux que la concurrence:
- C’est par hasard que je suis tombé sur une photo de pub de la SNCF signée « Getty/Corbis ». Bien entendu le nom du photographe n'y figure pas. A quoi bon ? J’ai donc creusé la chose et découvert que plusieurs photographes indépendants déposant chez Getty avaient trouvé leurs photos chez Corbis. Bien entendu personne ne leur avait demandé leur avis. Tout cela est donc un « immense merdier » dans lequel le photographe a perdu son identité et donc sa propriété intellectuelle; bien incapable de suivre complètement ce qui est vendu, où, par qui, à qui, comment et à quel prix.
Quant à l’information des citoyens, il est clair que la diffusion des photographies par un monopole de fait, qui plus est, américain …….
Ah … la plus grande démocratie du monde ……

Mais où est passée la tour N° 7 ?
- Si vous cherchez des photos de la Tour N° 7 du World Trade Center en train de brûler ou de s’écrouler sans qu’elle fût touchée par un projectile, n’allez pas chez Getty/Corbis, vous ne la trouverez pas. Ah bon, vous ne saviez pas qu'en plus des deux jumelles, la tour N° 7 s'était aussi écroulée ?
Mais si, mais si, la tour N° 7 est tombée aussi en 6 secondes (preuve par les vidéos).
Eh oui, il y a bien eu 4 tours de détruites (avec la 4 très endommagée) au World Trade Center le 11 Septembre 2001. C'est incontestable, car tous les Américains vous le diront, il manquait bien 4 tours au WTC.
Montrer les photos de la tour N° 7, c'est déjà se poser la question: "comment est-ce possible ? " Et par voie de conséquence remettre en cause la version officielle.

Effacer les faits pour ne pas avoir à les expliquer:
Il est donc interdit de se poser cette question. Vous pouvez être qualifié de comploteur et même de terroriste par les USA, mais aussi par la presse française bien pensante. Chut, faut pas vexer nos chers amis Américains.
La meilleure façon que la question ne soit pas posée c'est de convaincre le bon peuple que cela n'a pas existé et donc de cacher les photos qui montrent la tour N° 7 en train de s'écrouler. Et pour cela un monopole de l'information aux ordres du pouvoir est indispensable.
Si vous trouvez des photos de la tour N° 7 chez Getty ou Corbis, faites-moi signe.
Le procédé n'est pas nouveau. Nos gouvernants collaborationnistes ont fait de même avec la célèbre photo des "accords de Munich" en 1938, elle aussi interdite en France. C'est
ici.
Faites l'expérience autour de vous en demandant combien de tours ont été détruites le 11 septembre 2001 au World Trade Center.
Vous aurez là une brillante démonstration de l'efficacité d'une campagne d'intoxication.
Pour en savoir plus, c'est
ici.

Dernière minute - Mai 2015:

Lors de l’analyse des cendres du WTC en 2001, un produit inconnu a été détecté par les ingénieurs. 14 ans plus tard, ce produit a été identifié. Il s’agit d’un explosif d’une puissance inégalée, utilisé par la seule armée américaine. Vous entendrez dans la vidéo ci-dessous que les ingénieurs et architectes américains ont en main les preuves que ce n’est pas AL QAIDA seul qui est à l’origine du crime.
Le Gouvernement américain refuse toujours d’ouvrir une contre enquête et de répondre aux questions de des 2300 ingénieurs et architectes.
C’est
ici. (n’oubliez pas d’activer les sous-titres français, en bas à droite).
La chaine américaine C-SPAN (l’équivalent à la 13 chez nous - Public Sénat) A invité Nicolas GAGE a exposer son analyse sur le sujet. Aucun risque que cela arrive chez nous.
C’est
ici


Gris2
Pub DIM web
Photo © Daniel CASTETS - REGARDS DU SPORT - Pub DIM

LE MENSONGE
Ben oui, c'est une magnifique Pub comme sait les faire DIM. Trois mannequins, les jambes en l'air, qui n'ont pas manqué de faire l'admiration des clients du Monoprix de Fontainebleau. Les "pieds au mur" transformés en "pas de trois" pour montrer qu'aujourd'hui tout est possible en matière de mensonge, de tromperie, de mystification.
Regardez comment dans le dernier film "la planète des singes", ces derniers jouent à la perfection comme des humains. Regardez comment, dans la pub "Le Gaulois", ils font danser des poules en cadence en se tortillant le popotin ?
Aujourd'hui tout est possible. Soyons sûrs qu'avec les progrès technique et l'imagination débordante des va-t-en-guerre nous verrons bientôt Poutine planter un couteau entre les omoplates d'Obama, le tout repris en boucle par nos Grands Journalistes à Furoncles Fessiers.
A la soi-disante objectivité des monopoles d'information privés ou publics, je préfère la subjectivité du photographe indépendant qui signe sa photo.


Gris2

Koala 43
Je vous autorise à diffuser (sans la modifier) et aussi à imprimer la Grenouille pour défendre le droit d’auteur et les photographes.
;-)